Au sprint, il n’y a que Cielo

Le duel entre le brésilien Cesar Cielo et Florent Manaudou, dans la finale du 50 mètres papillon, a tourné à l’avantage du premier. Devant tout au long de la course, l’Auriverde (23.15) n’a laissé aucune chance au nageur de Marseille (23.61) et reprend le titre qu’il avait laissé à Matthew Target l’année dernière. Le podium est complété par le vétéran de cette finale, le Russe Evgeny Korotyshkin.

A noter la première place de Frédérick Bousquet dans la finale B.

Le classement final du 50 mètres papillon Messieurs : Cielo (Bré), Manaudou, Korotyshkin (Rus), Munoz (Esp), Valdivia Canizares (Esp), Heersbrandt (Bel), Grandjean (Bel) et Pereira (Bré).