CIELO, LE PILIER DE L’OPEN

César Cielo l’a dit, « après les Jeux Olympiques et les championnats du monde, l’Open de France fait partie des meilleures compétitions de l’année. » Une compétition qu’il ne manquerait pour rien au monde et qu’il coche dans son calendrier chaque année avec beaucoup d’envie. Vainqueur du 50 m papillon l’année passée devant le Marseillais Florent Manaudou, Cielo aura encore à cœur de briller devant le public français. Cela nous promet un 50 m papillon et surtout un 50 m nage libre de folie.

Jonathan Cohen.