CSEH, LE PHELPS EUROPEEN

Qu’on se le dise, sans Michael Phelps, Laszlo Cseh aurait d’innombrables titres mondiaux et olympiques. Car le Hongrois a l’un des plus beaux palmarès de l’histoire de la natation. Trois fois vice-champion olympique à Pékin (200 m papillon, 200 et 400 m 4 nages), champion du monde du 400 m 4 nages à Montréal en 2005, quadruple vice-champion du monde (2003, 2005, 2009, 2013), Cseh est un modèle de régularité au plus haut niveau. Au niveau européen, le Hongrois est, d’ailleurs, sans égal. Seize médailles continentales dont onze en or ! Il y a deux ans à Debrecen, le quatre nageur avait ramené six médailles des trois métaux dans sa besace. A Berlin, il sera encore le grandissime favori des 200 et 400 m 4 nages dont il est le quadruple tenant du titre.

Jonathan Cohen.