KROMOWIDJOJO, LE SPRINT DANS LA PEAU

Championne olympique des 50 et 100 m nage libre à Londres (2012) et championne du monde de l’aller simple à Barcelone en 2013, la Néerlandaise constitue la référence du sprint féminin à l’heure actuelle. Que ce soit seule ou en relais, où elle a été championne du monde et olympique sur 4x100 m, Kromowidjodjo ne rate que très rarement ces grands rendez-vous. Et si ce palmarès laisse rêveur, il manque à la nageuse un titre européen sur ses distances de prédilection. Un objectif qu’elle espère donc atteindre cette année à Berlin. Cela passera forcément par de bonnes courses à Vichy, où la concurrence, notamment de nos françaises, sera rude.

Jonathan Cohen.