CAMILLE MUFFAT : LA MACHINE EST DE RETOUR

Cinq courses et quatre titres au final sur 100, 200, 400 m nage libre et 100 m papillon…

A Chartres, la Niçoise de 24 ans, championne olympique du 400 m nage libre, a signé son retour au premier plan après une délicate saison post-olympique où elle avait notamment souffert lors des championnats du monde de Barcelone (bronze sur 200 m nage libre, ndlr).

« C’est une saison particulière parce que je n’ai repris l’entraînement à plein régime qu’en début d’année. Je savais que mes performances seraient forcément moins bonnes que sur d’autres championnats de France, mais je voulais montrer à mes adversaires que je pouvais encore gagner. Et pour la confiance, c’est toujours une bonne chose de remporter des courses, ça prouve que je suis sur la bonne voie. » Une voie qu’elle entend poursuivre jusqu’aux Jeux Olympiques de Rio, en 2016. « Il y a un objectif chaque saison et cette année, ce sont les Euro de Berlin, mais les Jeux Olympiques, c’est l’objectif d’une vie...

Pour l’avoir vécu à deux reprises (Pékin en 2008 et Londres en 2012), je le sais plus que n’importe qui et forcément je sais que Rio me tiendra encore plus à cœur que des championnats d’Europe ou des championnats du monde. »

Adrien Cadot (Natation Magazine N°150-FFN)